Une femme passionnée et engagée

Claire COCHARD

Claire Cochard est chargée de développement et de  l'animation culturelle depuis le mois de septembre dernier. Après 28 années passées à enseigner l'anglais, Claire Cochard, grande passionnée de linguistique, s'est naturellement orientée vers un métier qui lui ressemble. Enthousiaste et résolument positive, elle est aujourd'hui aux commandes de l'amélioration de l'environnement au sein de Gescia. Proche des élèves, elle connait leurs besoins et partage avec eux toute son expérience. Rencontre avec une femme pour qui la valeur humaine est l'ingrédient essentiel de son métier.

 

Quelles sont vos principales missions au sein de ce poste?

Je fais en sorte que nos jeunes se sentent bien à Gescia, en optimisant leur projet professionnel mais aussi en leur proposant des activités extra scolaires qui leur permettront de s'ouvrir au monde qui les entoure, aussi bien proche que plus lointain. Nous pouvons accompagner nos jeunes, en collaboration avec l'assistante sociale, s'ils rencontrent un problème particulier, de logement, de famille ou autres.

 

Pourquoi ce choix de carrière?

C'est une proposition qui m'a été faite et qui correspond parfaitement à la personne que je suis. Ces dernières années, en classe, mes moments préférés étaient les échanges que j'avais avec les jeunes à propos d'artistes (musiciens, vidéastes, photographes, peintres), ou de sujets comme la surconsommation par exemple. Nos jeunes m'ont beaucoup apporté et ma vocation est celle de les accompagner dans leur développement personnel et social.

 

Qu'allez-vous mettre en place pour les jeunes, à quoi peuvent-il s'attendre?

Des projets comme un troc de vêtements, associé à une séance de relooking et d'image de soi, animé par une enseignante de la Fabrique. L'organisation de voyages scolaires faisant partie du programme et aussi extra scolaires (week ends) en collaboration avec G3A (l'association des élèves de Gescia), des sorties culturelles dans Paris, la venue de conférenciers au sein de Gescia sur l'histoire de l'art. Dans le domaine de la prévention, j'ai l'intention d'inviter des intervenants de CAP SANTE pour organiser des temps de parole autour de sujets qui touchent directement nos jeunes; la nutrition; la contraception; l'addiction et le rapport au virtuel, entre autres. J'aimerais aussi que les jeunes viennent à moi s'ils ont des attentes ou des désirs particuliers.